L'une des raisons principales qui éloignent autant ceux qui entrent dans ces connaissances du véritable chemin qu'ils doivent suivre, est l’imagination qu’on prend d’abord que les bonnes choses sont inaccessibles, en leur donnant le nom de grandes, hautes, élevées, sublimes. Cela perd tout. Je voudrais les nommer basses, communes, familières : ces noms-là leur conviennent mieux ; je hais ces mots d’enflure...

Blaise Pascal, De l'esprit géométrique et de l'art de persuader, Œuvres complètes, Gallimard, Bibliothèque de La Pléiade 1954 p. 602

Activités

Mes activités de consultant (compétences, références projets et formation)

Et quelques autres activités...