Gregory Bateson

L'ouvrage "La nature et la pensée" (Mind and Nature), paru au Seuil en 1984, est le plus remarquable livre que j'ai lu sur ces domaines. J'y découvrais, en 89, qu'il y avait un gars qui avait écrit un bouquin entier sur ce que je ressentait le plus finement en terme de pensée et de la vie : à la fois angoissant et un régal....

Il rassemble, dans un même processus, à la fois les processus de la nature (de l'évolution) et le processus de la pensée. De quoi comprendre comment est structuré le lien entre notre manière de pensée et tout autre processus de la vie, et en plus global entre notre esprit et les phénomènes de l'évolution dans la nature.

"Vers une écologie de l'esprit" tome 1 est un peu ardue. Il se révèle dans le tome 2.

Biographie

Au cours de sa longue carrière de chercheur - biologiste, ethnologue, cybernéticien, psychothérapeute, éthologue - l'Anglais Gregory Bateson (1904-1980) nous a donné les bases d'une théorie générale de la communication, dite "écosystémique". Pendant dix années de recherches à l'hôpital psychiatrique de Palo Alto (Californie), il a observé et décrit chez des malades schizophrènes les manipulations mentales et affectives auxquelles il a donné le nom de "double lien" (double bind). Il s'agit de messages relationnels discordants et " menticides ", affectivement et intellectuellement manipulateurs, observables non seulement chez ces malades, mais tout autant dans leur milieu familial et dans l'institution de soins. Les nombreuses publications de Bateson et celles de ses compagnons de recherche sont regroupées en six ouvrages et sa biographie complexe rapportée par David Lipset fut publiée peu de temps avant le décès de cet homme remarquable.